Actes du Colloque international à l’occasion de la célébration du Cinquantenaire de l’EBAD

Les sciences de l’information documentaire au service de la recherche, de la formation, de l’intégration et du développement durable.

14, 15 et 16 novembre 2017

Résumé: 

Deuxième Sénégalais archiviste paléographe, diplômé de l’École nationale des chartes (Paris, 1974), le professeur Saliou MBAYE, est sans doute une figure marquante de l’archivistique africaine, francophone et mondiale. Il a présidé aux destinées des Archives du Sénégal pendant une trentaine d’années de 1977 à 2005. Docteur d’État ès-Lettres, professeur titulaire des Universités, Saliou MBAYE a formé à l’École de Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes (EBAD) et au Département d’Histoire de l’Université Cheikh Anta Diop, plusieurs générations d’archivistes et
d’historiens sénégalais et africains. Le professeur Saliou MBAYE est membre honoraire du Conseil International des Archives (CIA), dont il a été l’animateur de la WARBICA, la branche ouest-africaine pendant plusieurs années.

La thèse de l’École des Chartes qu’il a soutenue en 1974 portait déjà sur le Conseil privé du Sénégal. Le professeur Saliou MBAYE, grâce à une parfaite connaissance des archives du Sénégal et de la France, va par la suite produire deux ouvrages portant sur l’Histoire des institutions coloniales françaises en Afrique de l’Ouest : 1816-1960 (1991), et l’Histoire des institutions contemporaines du Sénégal : 1956-2000 (2012). Ces deux ouvrages, extraits d’une longue liste d’autres publications scientifiques à l’actif du professeur Saliou MBAYE, constituent pour les archivistes, les historiens, les juristes, et toutes les personnes férues de l’histoire des institutions africaines, de précieux outils de travail.

Fort d’une forte reconnaissance intellectuelle, le Professeur Saliou MBAYE est membre de l’Académiedes Sciences d’outre-mer (Paris) et de l’Académie des Sciences Agriculture, Arts et Belles Lettres d’Aix-en-Provence (France). En position de retraité de l’Université depuis 2010, le professeur Saliou MBAYE est donc entré dans une nouvelle phase de sa vie. Il reste très actif dans le milieu académique. Il continue aussi de présider des comités scientifiques de colloques dont le plus récent est celui célébrant le cinquantenaire du décès de Maître Lamine GUEYE, premier président de l’Assemblée nationale du Sénégal indépendant.

L’un des objectifs de cette manifestation était de mesurer l’impact de cet effort de formation et de recherche au service de nos sociétés respectives. Enfin, les différents produits des Sciences de l’information documentaires (SID) constituent un maillon fort du développement humain. Celles-ci sont en droite ligne avec les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU dans ses applications comme l’intelligence économique, les exigences de bonne gouvernance et son corollaire la transparence dans la gestion des organisations et la préservation du patrimoine culturel immatériel.

Ces perspectives s’inscrivent par ailleurs dans un environnement marqué profondément par l’usage des TIC.Ce colloque international a donné l’occasion de réfléchir autour des 5 axes suivants :

  • Axe 1 : Métiers de l’information, Formations et Recherche ;
  • Axe 2 : Préservation du patrimoine culturel immatériel (PCI) ;
  • Axe 3 : Information et bonne gouvernance dans les organisations ;
  • Axe 4 : L’information documentaire à l’ère du numérique ;
  • Axe 5 : Intelligence territoriale.